Francine Toulemonde

Visiter son site internet

« Mes oeuvres, je les réalise par pulsions, par associations d’idées. Je ne suis pas une intellectuelle de la sculpture. Je suis une « instinctuelle ». Le corps humain m’inspire, essentiellement. J’aime traduire ses attitudes, les sentiments qu’il exprime à travers elles et que je tente de rendre par l’ expression du visage et du corps et surtout, par le mouvement. Aussi, modeler d’après nature m’est un exercice nécessaire, mais non suffisant Ce que je désire capter et transmettre est de l’ordre du réalisme, certes, mais il s’agit du réalisme du sentiment. Dans la série des «Esclaves », par exemple, j’ai cherché à imaginer ce que pouvait ressentir un homme enchaîné et contraint: révolte, soumission, panique, souffrance, solidarité. Ce qui m’intéresse, c’ est rendre l’intensité d’un mouvement par le muscle. Mes sculptures ne sont donc pas lissées car le rendu que j’espère serait moindre. D’autre part, étant donné que je goûte peu les postures statiques, mes oeuvres ont cette forme de déséquilibre, qui est mouvement. Car le mouvement en sculpture est une idée, que prolonge le regard…La liberté que m’offre la cire au moment du modelage trouve son écho dans celle que le bronze accorde: si ces techniques sont assez longues à mettre en oeuvre, elles autorisent une grande souplesse d’ exécution et de belles possibilités créatives. Je fonds moi-même mes sculptures,avec mon mari Jean-Louis, pour les mêmes raisons: cette liberté m’est chère; j’aime maîtriser entièrement mon travail. » (Francine TOULEMONDE dans Pratique des arts, n°68, Mai 2006)

« I realize my sculptures with my drives and association of ideas. I’m not a sculpture -intellectual. I’m the instinctual type. I am mainly inspired by the human body. I like to transcribe the posture, feelings… it expresses through these postures. I try to make it work also with the facial expressions and particularly with the movement. To mould according to nature is a necessity but is not enough, I would like to capture and pass on realism, of course, but the realism of feelings especially. In the series of sculptures about slaves, for example, I tried to imagine what a chained, under duress man could feel: revolt, submissiveness, panic, pain, solidarity. I want to show the intensity of a movement through muscles. Therefore, my sculptures aren’t smooth, because the result that I want would be weaker. Moreover, as I don’t like static postures much, my works have kind of lost the balance, giving movement. Because the movement in sculpture is an idea extended by the gaze. The freedom I have with wax echoed in what bronze allows. Although these technics are quite long to apply, they provide a great flexibility and beautiful creative opportunities. I melt my sculptures myself with my husband Jean Louis for the same reason. I love the freedom I have with these technics. I love to perfectly master my work. » (Francine TOULEMONDE in Pratique des arts, n°68, Mai 2006)

Oeuvre de l’artiste

Francine Toulemonde

Affichage de 1–12 sur 13 résultats

Galerie d'art contemporain à Pont-Aven

Adresse

17, rue du Général de Gaulle
29930 PONT-AVEN
f: +33 (0) 2 98 06 43 92
m: +33 (0) 6 23 03 49 48

Horaires

Ouvert tous les jours
11h00 - 13h00
14h00 - 19h00

Suivez-nous

Izart est une galerie d'art contemporain situé à Pont-Aven et permettant l'accès aux oeuvres, en ligne.  Amateurs d'art, concrétisez votre achat de tableau contemporain, de photo d'art ou encore de sculpture contemporaine à travers des milliers d'œuvres d'art en ligne, issues d'artistes contemporains rigoureusement sélectionnés.

Tous droits réservés - Galerie Izart

Translate »